Actions culturelles

« Saint-Genis-les-Meulières »

Un village construit sur une carrière

Pendant plus de trois siècles, du 13e au 15/16e siècle, St-Genis-d’Hiersac a été le théâtre d’une importante effervescence. De nombreux ouvriers passaient leur vie à extraire les “meules” qui allaient broyer le blé, le seigle et autres céréales dans les moulins à eau et à vent de la région.  Le village a été façonné sur le plan architectural par cette activité tout autant que par la présence de nombreux logis fortifiés qui dans un passé plus récent ont constitué la ligne de défense de la ville d’Angoulême. Les Sarabandes reviennent sur cette histoire au travers de plusieurs projets dont vous allez découvrir les finalités.

X Le moulin imaginaire d’Eric Vailly
En résidence durant plusieurs semaines, Eric Vailly a réalisé un moulin imaginaire à partir de matériaux indigents et de matériels agricoles collectés dans les fermes du village. Des objets inanimés, avec une âme, pour retrouver les traces du passé. L’œuvre monumentale réalisée se trouvera tout près de La Poste pour les années à venir. Vous retrouverez sa petite sœur au pied de Mamaka à Rouillac.

X Le Reveil des Meules
Plusieurs mois de recherches, de collectages, de prises de vue par Jean-Pierre Bouron, d’enregistrements sonores, de rencontres humaines autour des carrières de la région, des logis et de l’histoire de St-Genis-d’Hiersac vont s’orchestrer dans un montage vidéo réalisé par Alcoléa & cie. Montage projeté vendredi et samedi sur la façade du logis de la Porte aux Loups.
Avec le soutien de Saint-Même Patrimoine et Aquatek.

X Les moulins dans le ciel
Les enfants de l’école de St-Genis-d’Hiersac et l’atelier arts plastiques de La Palène, encadrés par La D’jo, imaginent, dessinent ou assemblent des moulins imagi-naires. Photographiés, déconstruits, chamboulés, ils vont s’envoler sur la façade de la mairie grâce à un montage vidéo réalisé par Alcoléa & cie et projeté en continu pendant le festival.

X Les Vols au Vent
Accompagnés de leurs professeurs, guidés par Fabrice Pressigout et entourés par des bénévoles, les enfants de l’école de St-Genis-d’Hiersac vont imaginer, concevoir et construire des Vols au Vent, sortes d’éoliennes imaginaires, dans la rue principale de la commune. À vous de les découvrir !

X Des outils & des fresques
Partez à la recherche des fresques de Mathieu Perronno. Un ensemble de clins d’œil au monde des carrières et des moulins. En noir et blanc ou en sépia, des dessins pour retrouver un peu du passé de la commune.

X Au loup !
Le logis de la Porte aux Loups est tout proche, alors face à la mairie, découvrez cette magnifique fresque réalisée par Hugues Picherit. Au bord d’un précipice, un loup hurle à l’extinction de nombreuses espèces d’animaux dans le monde. Bien que suggérant une triste réalité, cette fresque est colorée et marquera le bourg de son empreinte indélébile.

X Retour en images

Des photos de la commune d’une autre époque sont à découvrir aux quatre coins du village. Une façon de nous plonger dans l’environnement et la vie sociale de nos grands-parents. Trois artistes ont également vécu à St-Genis-d’Hiersac : le peintre Josué Gaboriaud, le sculpteur Jean Perrillaud et le peintre Marc Haumesser. Nous leur rendons hommage tout près de là où ils ont vécu.

X Carnet de festival
Geoffrey Grimal, graphiste, illustrateur et sérigraphe, va, comme Cécilia Pepper à Saint-Cybardeaux l’année dernière, aller à la découverte du village, de ses par-ticularités, de sa population, de son histoire tout autant qu’il va croquer toutes les étapes des Sarabandes 2019.
Des croquis seront à découvrir au détour des rues.
Le Carnet du Festival sortira en février 2020.

X Les enfants prennent la camera

Ce sont les enfants de CM1 et CM2 de l’école de St-Genis-d’Hiersac, encadrés par leur professeur Charlotte Desnoyers-Fournier qui vont suivre le festival, les artistes, les plasticiens, les bénévoles, le montage, les installations, les spectacles puis rendre compte de leur vision via un DVD réalisé en collaboration avec le Réseau Canopé. Un film à découvrir cet hiver !

X Odile, les enfants et leurs animaux
Odile Kayser, peintre, plasticienne, grande voyageuse, encadre les enfants de l’école dans la réalisation de toiles et de sculptures sur le thème des animaux imaginaires. Elle les accompagne dans la réalisation d’une scénographie à décou-vrir dans la salle du conseil de la mairie.

X Collectif Esperluette
Colormania : Une exposition amateur riche en couleur. L’esperluette « & » c’est ce qui nous caractérise, c’est le faire ensemble ! Depuis 2008, cette collaboration réunit plusieurs structures du territoire d’ac-cueil de loisirs, de jeunes et d’adultes en situation de handicap. Elle a la volonté de valoriser la pratique culturelle et artistique en amateur, d’échanger entre nos différents publics, de provoquer les rencontres avec des artistes professionnels locaux et de mettre en place une exposition commune aux structures.
Cette année, nous mettons les couleurs au centre de l’exposition.
Appréciez et profitez !

X Operation nettoyage

Le Logis de la Porte aux Loups se refait une beauté !
Les 25, 26 et 27 mai, une vingtaine de jeunes regroupés au sein de l’association Unis-Cité rejoints par des habitants, des bénévoles et des élus de la commune, vont conjuguer leurs efforts et leurs savoir-faire pour nettoyer, reconstruire et mettre en sécurité une partie du logis.
Ces trois journées inter-générationnelles de partage et de transmission seront ponctuées de temps conviviaux autour des repas.

X feat musiques metisses

Deux festivals à échelle humaine complémentaires, engagés dans une démarche citoyenne qui cherchent à défendre des valeurs de fond et une vision de notre société et du monde plus équitable, unissent leurs moyens et leurs équipes pour offrir aux publics des événements plus efficients.

X Des benevoles s’investissent
Outre tous les bénévoles que vous croisez ou ceux qui hébergent, il y a tous ceux qui ont donné de leur temps en amont pour couper, enfoncer, croiser, nettoyer, broyer, ranger, coller, poncer, découper, visser, souder, colorer, peindre seul, en groupe ou accompagné par les résidents de l’ADAPEI La Gachère – Rouillac, de L’Arche La Merci – Courbillac, ou encore aux côtés des enfants de l’école…
Découvrez leurs réalisations aux détours des rues :
x Les étoiles lumineuses
x Les mobiliers géants
x Les tréteaux géants
x Les structures en bambou
x Les Vols au Vent des enfants et la plupart des installations, scènes et autres bars, dispatchés dans l’enceinte du festival.